Haïkus du mois

Un choix de mes haïkus pour Décembre 2020

 

 

avant de se coucher
elle entrouvre la fenêtre
pour faire entrer la lune

*

légumes récoltés –
encore un peu plus voûté
l’épouvantail

*

pierre bleue du seuil
tiède au soleil de septembre
– une demoiselle

*

parcelle en jachère –
les enfants des tournesols
de l’année dernière

*

prune coupée –
la lumière du matin
sur sa chair juteuse

*

fracas du ressac –
les lézards sur les pierres
engourdis de soleil

*

rouge-gorge matinal –
la vigne vierge
se teinte d’automne

*

entre deux averses
sur les fenêtres de toit
le chant d’un rouge-gorge

*

jardin trempé de pluie –
un groupe d’escargots
fait le mur

*

cris des mouettes –
un masque dans la poubelle
des déchets de plage

 

rentrée des classes –
3 mésanges et 1 rouge-gorge
dans l’arbre à papillons

*

retour de déchetterie –
sous la banquette arrière
un criquet clandestin

*

vers le compost
deux limaces et moi
faisons route ensemble

*

goutte à goutte du robinet –
un hanneton sur la pomme
de l’arrosoir

*

muret du sentier –
les lézards font provision
de soleil de septembre

*

soleil couché –
des traces de rouille
dans les fougères

*

centre de vacances –
le battement d’un volet
aux vents d’équinoxe

*

soleil d’automne –
la douceur d’un marron
au creux de la main

*

allée de platanes –
le vent de mer rassemble
les feuilles sèches

*

retour du jardin :
ni fraises ni courgettes
pas même un haïku
(d’après Jean Féron)

(C) Damien Gabriels – Septembre 2020

 

Voir mes haïkus des mois précédents