Haïkus du mois

Un choix de mes haïkus pour Avril 2017

de retour
sur ma route quotidienne
le soleil levant

*

douceur de février –
deux abeilles butinent
les jacinthes de Noël

*

Mardi Gras –
la coupe en brosse
des graminées

*

giboulée soudaine –
des perce-neige s’abritent
au pied d’une haie

*

traversant le parc
dans la pénombre mauve
des crocus

*

spleen du lundi :
le chant des merles
n’en dit pas un mot !

*

veste large ouverte –
le soleil allume
tous les bourgeons du parc

*

égarée
dans la rangée d’iris
une jonquille

*

un coup de pédale
dans la courbe à droite
le chant d’une mésange

*

fenêtre sur le square –
dans les fleurs d’un prunus
un couple s’embrasse

frisson de l’aube –
un vol de mouettes au ras
des prés inondés

*

maison fermée –
un rang de crocus jaunes
tiré au cordeau

*

soleil du soir –
les pointes des jonquilles
étirent leur ombre

*

voie rapide urbaine –
je guette la première
fleur de forsythia

*

radio en sourdine –
la pluie sur les tuiles en guise
de bulletin météo

*

coccinelle sur la vitre –
j’attends la fin de l’averse
pour la faire sortir

*

dans la pénombre
de la haie de troènes
l’œil jaune des primevères

*

avant goût de printemps –
je libère la bêche
des toiles d’araignée

*

première tonte –
un rond d’herbe sèche
dans l’abri de jardin

*

rasage matinal –
je partage le miroir
avec une mouche

(C) Damien Gabriels – Février/Mars 2017

 

Voir mes haïkus des mois précédents