Haïkus du mois

Un choix de mes haïkus pour Juin 2017

pré fauché –
la faneuse brasse
l’odeur du soleil

*

coups d’œil alentour
au seuil de la haie
le merle à la plume grise

*

le besoin ce midi
d’un crocher par le square
– le saule a verdi

*

ma bibliothèque
en cartons – je cherche
un livre oublié …

*

odeur de café noir –
les trilles d’un merle
font lever le jour

*

soleil printanier –
une femme voilée sort
du centre de bronzage

*

devant la tondeuse
les aigrettes des pissenlits
s’envolent

*

lune rousse –
au sommet de la glycine
des bourgeons mort-nés

*

premier repas
à la nouvelle maison :
pique-nique au soleil

*

fermant la maison
j’emporte le parfum
du lilas en fleur

matin de Pâques –
mon cœur à toute volée
dans la côte finale

*

pâquerettes
et pétales de cerisier
la pelouse peut attendre

*

bise d’avril –
absolument seul
sur le trottoir à l’ombre

*

course des enfants –
les pigeons de la place
s’envolent à peine

*

gelée d’avril –
le chat des voisins contourne
lentement la pelouse

*

première tonte –
un oisillon mort
sous les boutons d’or

*

arbre étêté –
la plainte lancinante
d’une tourterelle

*

réveil dans la nuit-
dans mes doigts toujours
le picotement des orties

*

bilan de la nuit
sur la route des champs :
deux lapins étripés

*

vent de côté –
la course de deux oreilles
dans le blé en herbe

(C) Damien Gabriels – Avril/Mai 2017

 

Voir mes haïkus des mois précédents