Haïkus du mois

Un choix de mes haïkus pour Avril 2018

 

giboulée de mars –
un pompon de laine passe
au ras de la haie

*

soleil levant –
la gelée blanche
rosit

*

pelouse de givre –
perché sur la clôture
le merle hésite

*

ailes diaphanes
du moustique sur la vitre
– le bleu du ciel

*

cerisier en bourgeons –
la course poursuite
de deux mésanges

*

1er avril –
la coupe en brosse
des graminées

*

matin de Pâques –
un moineau s’ébroue
dans le bain d’oiseaux

*

nuage de moucherons –
la lumière du soir
franchit le portail

*

rayon poésie –
l’homme au téléphone
résout une équation

*

tombée du soir –
un geai emporte son cri
d’un arbre à l’autre

 

matin du printemps –
le pépiement des moineaux
dans ma prière

*

du haut de la haie
au sol de la terrasse
l’hyperbole du merle

*

veille des Rameaux –
un gang de moineaux pille
la tresse de bruyère

*

changement d’heure –
le chant d’un coq
au sortir de la sieste

*

arrosage des plants –
le crépuscule s’emplit
de chants d’oiseaux

*

au fond du trou
creusé pour le lilas
un ver de terre

*

taille des bordures –
je contourne deux coccinelles
… très très occupées

*

café du matin –
un nuage grignote
le croissant de lune

*

table du jardin –
la pluie d’hier a laissé
une empreinte jaune

*

heure du réveil –
au chant des oiseaux deviner
la couleur du temps

(C) Damien Gabriels – Mars / Avril 2018

 

Voir mes haïkus des mois précédents