Haïkus du mois

Un choix de mes haïkus pour Avril 2021

 

 

redoux de février –
le chant hésitant
du merle d’aube

*

entre deux pages
d’un livre oublié
un cheveu noir

*

couvre-feu prolongé –
rêver devant la carte
du restaurant fermé

*

point de rosée –
la pellicule de glace
finement ridée

*

douceur d’avant-printemps –
un nuage de moucherons
dans le rayon de soleil

*

masque barrière –
le sourire de la boulangère
me manque

*

bourrasque soudaine –
la mitraille d’un vol d’étourneaux
aux quatre coins du ciel

*

square de la mairie –
au visage de la statue
un masque FFP2

*

pause au chantier voisin –
crépitement de la pluie
contre la vitre

*

troisième confinement –
le matin du printemps
plein de chants d’oiseaux

 

fin croissant de lune –
les cris d’une poule d’eau
au seuil de la nuit

*

montée vent de face –
un groupe de jonquilles
m’encourage

*

tas de brindilles noires
des vivaces de l’an dernier
– une coccinelle

*

grille de la fenêtre –
une araignée tisse
le fil de l’aube

*

rasage –
les nouvelles du petit jour
par la fenêtre entrouverte

*

giboulée –
un petit tas de grêlons
au coin de la fenêtre

*

eau grise du canal –
une averse picote
le sillage des oies

*

ciel gris perle –
le chant à contre-jour
du rouge-gorge

*

rite de printemps –
le « plop » de l’ouverture
du pot de pollen

*

givre de printemps –
deux gouttes de café noir
sur mon livre ouvert

(C) Damien Gabriels – Février / Mars 2021

 

Voir mes haïkus des mois précédents