Haïkus du mois

Un choix de mes haïkus pour Juin 2020

 

à force de siffler
le merle a fini
par faire lever le jour

*

pelant ma clémentine
– aspersion de gouttelettes
sur mes lunettes

*

douceur d’avril –
la pluie du matin inspire
les merles du jardin

*

au ras de la haie
trois pieds de muscari
bleuissent l’ombre

*

seuil de la terrasse –
mes chaussures de jardin
regardent la pluie

*

face au couchant
une pie sur l’antenne
– silence rose et noir

*

nuit de pleine lune –
des croûtes de fromage
autour du compost

*

trois moineaux de plein fouet
dans la baie vitrée
– volettement de duvet blanc

*

à petits sauts pattes jointes
un merle dans la pelouse
vers de terre au bec

*

douceur de mai –
un groupe de pâquerettes
le rose aux joues

 

soir d’avril –
un murmure d’eau
remplit l’arrosoir

*

rentrant du jardin
les doigts teints par l’odeur
jaune des pissenlits

*

œuf de moineau –
de sa coquille percée
sort une fourmi

*

orage de printemps –
le carré potager
paillé de grêlons

*

nouvelles plantations –
une fourmi au sommet
du bambou sacré

*

semis d’hier –
ma troisième visite
… depuis ce matin

*

un pied de concombre
coupé net au ras du sol
– avis de recherche

*

déconfinement –
ma montre toujours
à l’heure d’hiver

*

visiteur du soir –
le chemin du hérisson
traverse le muguet

*

saints de glace –
le fil d’argent d’un limaçon
sur mes souliers de jardin

(C) Damien Gabriels – Avril / Mai 2020

 

Voir mes haïkus des mois précédents