Haïkus du mois

Un choix de mes haïkus pour Octobre 2020

 

 

petit matin d’été –
clins d’œil du soleil
sur l’aile d’un geai

*

soleil dans les sauges –
première tournée de nectar
pour le moro-sphinx

*

au long de la crête
une rangée d’éoliennes
la tête dans les nuages

*

au-dessus de la brume
la fumée parfumée
de la distillerie

*

ombres du soir
sur le chemin des poubelles
un blaireau mort

*

monts de brume bleue –
petit déjeuner d’abricots
et de reines-claudes

*

tour de Chamaret –
gare au mistral
voleur de lunettes !

*

ménage de départ –
une mue de cigale
dans le romarin

*

retour de vacances –
une toile d’araignée
devant la serrure

*

vaisselle du soir –
l’oxalis pourpre
replie ses feuilles

 

assis sur la terrasse –
une colonne de fourmis
se dirige droit sur moi

*

col du Colombier –
les pales des éoliennes
barattent les nuages

*

me retournant pour voir
le bruit qui me suit
– mon ombre

*

café du matin –
spectacle d’acrobaties
de mésanges à longue queue

*

juste avant la nuit
le chant soudain plus fort
du chœur des cigales

*

arbre couché
en travers du sentier –
contour d’herbes foulées

*

chapelle déserte –
le craquement d’une dalle
fait trembler les flammes

*

battant nos espadrilles –
trois semaines de vacances
emportées par le vent

*

l’arrosoir à peine
rangé dans la cabane
la pluie commence

*

odeur de café frais –
l’oxalis pourpre
déplie ses feuilles

(C) Damien Gabriels – Juillet 2020

 

Voir mes haïkus des mois précédents