Haïkus du mois

Un choix de mes haïkus pour Août 2022

 

 

nous éloignant à peine
des bassins filtrants
les coassements reprennent

*

la pluie a cessé –
reflets de lumière pâle
sur les fraises mûres

*

baie vitrée –
la silhouette de poussière
d’une tourterelle

*

herbes sèches –
un coléoptère trimballe
un rayon de soleil

*

entre l’éclair
et le coup de tonnerre
une chauve-souris

*

soir de juin –
cris et battements d’ailes
autour du cerisier

*

cliquètement
de l’anémomètre
– effluve de jasmin

*

désherbant la lavande
l’ici et maintenant
d’une piqûre au doigt

*

café du canal –
trois oies glissent sans bruit
sur le sas de l’écluse

*

fête de la musique –
le récital de la grive :
rien que pour nous ?

 

du cœur de la pivoine
émerge un gros bourdon
couvert de pollen

*

petit matin clair –
mon ombre et moi
pédalons en silence

*

bourdonnement
de sèche-cheveux
– les graminées dansent

*

champ de jeunes pousses –
les ailes de l’effaroucheur
s’effilochent

*

grondement plus proche –
les branches hautes des arbres
s’agitent en tous sens

*

claquement d’ailes –
le rapace de plastique
cherche à gagner le ciel

*

du moineau couché
au creux du caniveau
un papillon s’envole

*

soir de canicule –
dans le lierre une feuille
… ouvre ses ailes rouges

*

premier soir d’été –
une grive
en concert privé

*

brunelle commune,
séneçon de Jacob, trèfle …
j’épelle la pelouse

(C) Damien Gabriels – Juin 2022

 

Voir mes haïkus des mois précédents