Haïkus du mois

Un choix de mes haïkus pour Novembre 2018

 

verveine lavande –
un papillon de nuit flotte
dans ma tasse

*

ligne électrique –
l’envol soudain des pigeons
d’un même coup d’aile

*

papillons de nuit –
traces de poussière d’ailes
au plafond de la cuisine

*

vigilance canicule –
le petit lézard gris
suit l’ombre du mur

*

orage soudain –
touristes et joueurs de boule
réfugiés dans l’église

*

l’orage s’éloigne –
d’une fenêtre ouverte
un prélude de Bach

*

à l’heure et à la demie
la ronde des pigeons
autour du clocher

*

à tâtons
au sortir des toilettes
– le ciel étoilé

*

au même rythme
que le chant de la cigale
l’arrosage automatique

*

jour de canicule –
sur la grille de ventilation
une libellule

 

douceur du soir –
parfaire mon bronzage
à la pleine lune

*

canicule –
un souffle d’air décroche
des feuilles du tilleul

*

col du mas de l’Ayre –
un troupeau de moutons
entre chien et loup

*

ruelle piétonne –
la potière vide l’orage
de ses cruches

*

fenêtre sur la rue
rafraîchie par l’orage
une femme nue

*

silence de midi –
une dépouille de cigale
au pied du tilleul

*

mon carnet grand ouvert
sous les pins au soleil
– faire le plein d’odeurs

*

sentier de chèvres –
encerclés par le claquement
des gousses de genêts

*

trois semaines d’absence –
une toile d’araignée
au plafond de la douche

*

nuit étoilée –
la pelouse parsemée
d’achillées blanches

(C) Damien Gabriels – Juillet / Août 2018

 

Voir mes haïkus des mois précédents