Haïkus du mois

Un choix de mes haïkus pour Octobre 2017

petit pont de pierre –
je passe du versant de l’ombre
à celui des cigales

*

raidillon du col –
mon vélo aussi
se met à couiner

*

fil du téléphone –
deux hirondelles
papotent

*

cliquetis –
le vent décroche les feuilles
sèches du tilleul

*

écoutant …
après un moment
je recommence à pédaler

*

travaux au cimetière –
les ouvriers se parlent
à voix basse

*

champ moissonné –
le claquement d’ailes
d’un vol de pigeons

*

montée du col –
la ligne électrique
grésille

*

bouteille vide –
la Voie Lactée reste
cachée dans les nuages

*

rambarde
du pont de l’autoroute –
un corbeau funambule

mur craquelé du mas –
l’ombre du va-et-vient
des hirondelles

*

douze coups de midi –
la cigale
s’interrompt

*

le soleil au sommet
des chênes de Païolive
– première cigale

*

une étoile après l’autre –
Scorpion s’allume
au-dessus du mûrier

*

virage serré –
ma jambe léchée
par les hautes herbes

*

volet entrouvert –
je compte les étoiles
pour m’endormir

*

les cris des martinets
au-dessus du marché nocturne –
ma glace fond

*

départ à la fraîche –
mes espadrilles étoilées
de gouttes de café

*

fin des vacances –
j’aspire trois semaines
de miettes et d’insectes

*

envol du héron –
la pointe de son aile
ride le canal

(C) Damien Gabriels – Juillet 2017

 

Voir mes haïkus des mois précédents