Haïkus du mois

Un choix de mes haïkus pour Octobre 2019

 

rafales de mistral –
comme si de rien n’était
le grand papillon

*

papillons dans les phares –
la pleine lune au-dessus
du bois de Païolive

*

fin du sentier –
une ronce cherche
à me retenir

*

trois semaines d’absence-
une mouche séchée
dans le verre à dents

*

arrosage du soir –
à quatre pattes respirer
les fleurs du gardénia

*

canicule record –
le livre que je lis :
« Aventurier des glaces »

*

crépuscule d’été –
prolonger le tête à tête
avec Vénus

*

soleil levant –
entre mes poignées de frein
des fils de la vierge

*

tombée du jour –
une musaraigne tapie
entre deux brins d’herbe

*

sur la lame
du taille haie
une coccinelle

 

éclipse partielle
de lune cuivrée –
les grillons muets

*

craquètement
des feuilles du tilleul –
une pie en maraude

*

fin des vacances –
un grillon mort au fond
du panier de linge

*

première récolte –
une tomate cerise
divisée en trois

*

effluves de menthe –
une libellule danse
devant la tondeuse

*

fin de canicule –
un petit oiseau accueille
la pluie à tue-tête

*

au long des chaumes
mes coups de pédale soulèvent
des volées d’oiseaux

*

du fin fond
de l’aube grise
le chant d’un coq

*

défilé de nuages –
un papillon se pose
sur la lampe solaire

*

le corbeau de Bashô
perché dans le soir d’été
– y a plus de saisons !

(C) Damien Gabriels – Juillet / Août 2019

 

Voir mes haïkus des mois précédents