Haïkus du mois

Un choix de mes haïkus pour Mai 2022

 

 

pelouse synthétique –
en s’envolant le merle
lâche une fiente

*

les ombres s’allongent
sur la pelouse tondue
– ma barbe de huit jours

*

début de printemps –
le sillon du hérisson
dans l’herbe haute

*

neige d’avril –
le bleu un peu plus pâle
des fleurs du romarin

*

truffe au ras du sol
la chienne suit au jardin
des pistes mystérieuses

*

sortie du chien
sous les étoiles – l’envol
d’un rapace nocturne !

*

trois lignes à la fois
les haïkus grignotent
les pages de mon carnet

*

fenêtre entrouverte
sur la nuit d’avril
– coulée de silence frais

*

bruit de tondeuse –
au ras des pâquerettes
un bourdon zigzague

*

heure bleue –
un nuage rose se glisse
dans le cerisier blanc

 

premiers travaux au jardin –
sous le choisya en bourgeons
j’enterre un moineau

*

ciel sans nuage –
j’ai croisé le vol
d’un papillon bleu

*

1er avril –
la neige blanchit
les bourgeons du lilas

*

le cygne plonge
sa tête sous l’eau
– sa patte baguée

*

pédalant dans la bise –
cinquante kilomètres
la goutte au nez

*

début de printemps –
près de la vasque aux oiseaux
déposer les poils du chien

*

pétales au vent
le cerisier fleurit
le gazon artificiel

*

soleil du matin –
nue sur la pointe d’une herbe
une goutte de rosée

*

une éclaircie rassemble
les ombres sous la haie
– le bec jaune d’un merle

*

veille de Pâques –
le silence des heures
au clocher de l’église

(C) Damien Gabriels – Mars / Avril 2022

 

Voir mes haïkus des mois précédents