Haïkus – Mars 2019

 

gelée blanche –
un souffle d’est courbe
la fumée des cheminées

*

dernières heures de l’an –
quelques étamines autour
du pot de l’hellébore

*

tombée du soir –
deux mésanges sortent
du réverbère

*

Epiphanie –
une pointe de jonquille
dans le paillis d’écorces

*

milieu de l’hiver –
un fil rose à l’horizon
de ma route matinale

*

heure du départ –
les cris d’une poule d’eau
dans l’aube pâle

*

première neige
sur les fleurs de l’hellébore
– nuances de blanc

*

flocon après flocon
le silence
plus profond

*

percée de soleil –
un reste de neige au pied
de l’arbre mort

*

au pied
d’un petit tas de neige
une carotte

 

« ice alert »
trois pelles de feuilles mortes
au pied du jeune ciste

*

pointe du jour –
ma cuillère en équilibre
au bord de la tasse

*

au pied de la charmille
un morceau d’ombre prend
la forme d’un chat

*

aube d’hiver –
l’écume de mon café
crépite doucement

*

des feuilles vert tendre
dans le ficus du séjour
– les jours rallongent

*

neige fraîche –
un chat blanc traverse
le parking en courant

*

la neige fondue
reste une plume blanche
sur la pelouse

*

nuit de neige –
le pommier mort a repris
place au verger

*

deux heures de marche –
la ointe mauve d’un crocus
pour tout butin

*

square du centre ville –
des glaçons dans la barbe
du poète local

(C) Damien Gabriels – Décembre 2018 / Janvier 2019